La respiration du yoga, pranayama : apprendre la respiration yogique ujjayi

La maitrise de la respiration, pranayama, est une facette importante du yoga. Ariane de la chaine YogaCoaching montre et explique comment effectuer la respiration ujjayi, qui se pratique pendant les asanas.

Pour aller plus loin

Pour celles et ceux qui préfèrent la lecture

Salut les yogi, c’est Ariane. Aujourd’hui je vous propose d’explorer la respiration ujjayi, qui est la respiration qu’on utilise dans les asana, c’est à dire les postures du yoga. Alors c’est très important d’apprendre à maitriser ce type de respiration. Pourquoi ? Parce que dans un premier temps ça va vous aider à corriger les mauvaises habitudes que vous avez peut-être quand vous respirez, et ça va également vous aider à contrôler l’afflux d’air qui rentre et qui sort de vos narines pendant votre pratique du yoga.

Contrôler sa respiration pour contrôler son mental

On dit que le souffle et le mental sont intrinsèquement liés. Donc si vous arrivez à calmer le souffle et le contrôler, vous pourrez également calmer et contrôler votre esprit.

Donc, voici un exercice pour apprendre à maitriser ce type de respiration. Surtout, allez y tranquillement, ne forcez jamais, c’est encore plus vrai pour le pranayama, donc pour les exercices respiratoires. Dès lors que vous sentez que vous n’êtes plus confortable dans les exercices, abandonnez l’exercice, retrouvez une respiration naturelle, et tranquillement, à votre rythme, répétez, recommencez l’exercice jusqu’à ce que vous ressentiez du confort.

Respiration ujjayi : n'hésitez pas à utiliser des blocs pour pratiquer confortablementLa bonne position pour la respiration ujjayi

Donc je vous propose de commencer. Je vous invite à prendre une position assise ou allongée sur le dos, c’est à vous de voir. Pour la posture assise, il est très important que vous soyez à l’aise dans votre assise. Donc soit vous vous asseyez simplement en tailleur, toujours n’oubliez pas, très important de maintenir une colonne vertébrale très droite. Sinon vous pouvez placer une brique sous les fessiers, si vous avez peu d’ouverture des hanches. D’ailleurs c’est une posture que moi j’aime bien, je mets souvent une brique sous les fessiers même si j’ai une bonne ouverture des hanches. Mais ça permet en fait vraiment de redresser le bas du dos, et de placer les genoux plus bas que les hanches. Voilà, ça c’est une possibilité.

Vous pouvez également, si vous sentez que vous avez les genoux qui faiblissent ou les chevilles qui faiblissent, placer des coussins ou des briques sous les genoux. Vous pouvez également pratiquer cet exercice dans la posture du héros, en vajrasana, les talons sous les fessiers. Bref, vous pouvez vraiment choisir l’option qui est la plus confortable pour vous, qui va vous permettre de faire l’exercice sans inconfort.

Ne manquez pas la deuxième partie : Pranayama : apprendre à pratiquer la respiration yogique ujjayi