Comment réaliser la posture du guerrier 2 , virabhadrasana 2

La posture du guerrier 2, virabhadrasana 2, est une posture puissante et récurrente. Chloé de l’excellente chaine Yogalune explique en détail comment maitriser cette posture et comment l’enchainer à la suite du guerrier 1.

Pour aller plus loin

Pour celles et ceux qui préfèrent la lecture

Alors pour le guerrier 2, on va débuter du guerrier 1. En général, pour faire le guerrier 2, soit on commence à partir de tadasana, soit on commence à partir du guerrier 1. Donc aujourd’hui on va faire cette petite transition.

Passer de la posture du guerrier 1 au guerrier 2

On vient se placer pour le guerrier 1, donc le pied à l’arrière à 45°, le pied à l’avant face, les deux pieds plus ou moins sur une même ligne, en tous cas ce qui est le plus confortable pour vous, ce qui est le plus stable. Les hanches face, on vient plier le genou, et on vient remonter les bras. Prenez une grande inspiration ici, et sur l’expire on vient ouvrir les bras, face. Et on se retrouve en guerrier 2.

Le bas du corps pour le guerrier 2

La posture de yoga du guerrier 2 , virabhadrasana 2Alors ici, en général, guerrier 2, on peut un petit peu réajuster les jambes, ouvrir un peu plus. Donc voilà, c’est un petit peu à vous de le sentir, mais le fait de faire pivoter les hanches, il y a évidemment une différence au niveau de la stabilité, donc réajustez si besoin votre posture.

Donc, ce qui ne change pas, c’est cette conscience du genou qui doit continuer à aller par là, en direction des orteils. Surtout pas pivoter, et pivoter le genou avec. Non, le genou reste vraiment là, vous devez vraiment penser à l’ouvrir en fait. Une fois que vous êtes ici, c’est vraiment une ouverture dans la hanche, une ouverture du genou ici.

Le bassin, évitez de sortir les fesses ici, amenez le coccyx vers le bas, de nouveau notre petite bascule. Et essayez, dans le guerrier 2, de, au niveau des jambes, comme pour le guerrier 1, bien équilibrer le poids au niveau des deux jambes. Donc pas trop vers l’avant, mais vraiment penser à mettre du poids également dans la partie extérieure du pied arrière, et de planter un maximum le talon vers l’avant.

Guerrier 2 : le haut du corps

Alors, une fois là, au niveau des jambes c’est OK, on a bien trouvé notre posture. On va simplement allonger les bras, parallèle au sol, les paumes vers le sol, sans relever les épaules. Donc les épaules sont bien, ici, relâchées. Simplement, allongez vraiment jusqu’au bout des doigts.

Et une fois qu’on est ici, on vient poser le regard vers le bout des doigts à l’avant, ou simplement sur le côté. Et on respire. Sentez vraiment la force des jambes, la stabilité du guerrier. Mais sentez que les bras restent légers, puissants mais légers, sans tension inutile. Le visage également. Et pressez bien la partie extérieure du pied arrière. Et continuez d’ouvrir le genou à l’avant, et d’ouvrir le cœur également.

Sortir de la posture du guerrier 2

Prochaine inspire, on vient tendre, et expire et on relâche. Et pour sortir de là, donc si on a vraiment ouvert en général on va un petit peu transférer le poids pour aller vers l’avant. Mais dans un premier temps, si vous avez un petit peu du mal, vous pouvez faire ce qu’on appelle talon-orteils, donc c’est orteils/talon/orteils/talon et puis on est là.

C’est tout pour aujourd’hui, c’était le guerrier 2, virabhadrasana 2, une posture tellement puissante, qui vient vraiment renforcer la confiance en soi et renforcer la concentration également.